Huile et amour du cheval!

Créativité et liberté!

Séchage avant finitions en peinture acrylique.

Déroulé sur la page correspondante.

Des débuts prometteurs!

Sagesse Chinoise

Pour que "tout tourne rond" arrêtons de "tourner en rond"!!!

« L’œil reflète l’Ame »

« L’œil est le messager du Cœur » 

« On entend avec les oreilles. On écoute avec le Cœur »

" Rien n'est supérieur au Coeur"

"Un Coeur calme attire le calme des Coeurs"

"Le seul vrai pouvoir vient du Coeur"

Lao Tseu dit : « Le Cœur de l’Homme, aux premiers moments de son existence est dans le calme le plus absolu. Il est exempt de tout désir et c’est en cet état que le Ciel le forme. Bientôt, les objets extérieurs agissent sur lui et y produisent divers mouvements. Ce sont les désirs, qui s’ajoutent à sa nature première. L’Homme, en présence des objets extérieurs, a la faculté ou le désir de les connaître. Lorsqu’il les connaît, il éprouve des sentiments d’attraction pour les uns ou de répulsion pour les autres. S’il ne maîtrise pas ses sentiments, il se laisse entraîner vers les choses extérieures et devient incapable de rentrer en lui-même et de régler les mouvements de son Cœur. Il perd les bonnes dispositions qu’il a reçues du Ciel. »

Sagesse de France

« On ne voit bien qu’avec le Cœur. L’essentiel est invisible » A. de Saint Exupéry

Sagesse Amérindienne

Les Indiens Lakota d'Amérique du Nord disent

"Mitakuyé Oyasin" pour "Tout est relié"

Les chevaux ! Quelle passion!

Ils ont tant et tant à donner lorsqu'ils sont respectés par l'Homme !

Combien de fois des amis pleins de peurs se sont laissé "apprivoiser" par ces peluches vivantes.

"Pourquoi tu as peur, dis ! Regarde comme je suis mignon! D'ailleurs, je te papouille la joue! C'est doux non?!!!"

Voilà un des exemples de que nous pouvons ressentir et visualiser lorsque nous sommes à la recherche de Qui Nous Sommes vraiment, pourquoi, comment, etc. .

Chacun bien sûr a sa vision des choses, car, étant chacun unique dans notre personnalité, nous ressentons, voyons, comprenons de façon unique!

La vraie richesse de l'Homme n'est-elle pas aussi dans son individualité !?!

- La Vieillesse –

 

Sofia est hospitalisée pour un bilan de dénutrition.

Elle est consciente que ce ne sera plus comment avant. Jamais. Que la fin de sa route de vie est bien proche, mais trop loin pour ne pas souffrir de tout perdre .

Elle cherche malgré tout, à s'enfuir de l'hôpital car elle habite tout près.

Lorsque les soignants vont la chercher, elle devient de plus en plus agressive.

 

Un jour, alors que le retour est de plus en plus dur, pour la convaincre de revenir et de se laisser soigner, je suis obligée de rentrer en moi pour trouver les mots justes avec l'attitude "vraie", qui vont l'apaiser et lui montrer qu'elle peut nous faire confiance.

Elle me regarde droit dans les yeux et accepte de me suivre en babillant gaiement.

C'était bien avant que la maladie d'Alzheimer soit si bien connue et prise en charge.

Nous n'avions que notre intuition, notre formation de base n'incluant pas, à l'époque, l'humanitude.

Cette "entente des Coeurs" va permette ce que j'appelle toujours un "miracle de vie".

Un jour, Sofia marche, toute triste dans le couloir.

«  Sofia, pourquoi tant de tristesse ? »

Elle me regarde.

J'ouvre les bras.

Elle se précipite alors vers moi avec ses petites enjambées incertaines de petite vieille et se jette dans mes bras avec la confiance aveugle d’un jeune enfant. 

Elle se blottit contre moi et pose sa tête au creu de mon cou.

Alors, de tout mon Coeur, de toute mon Ame, je souhaite très fort qu'elle en ressente du réconfort, une chaleur intérieure, un apaisement réel.

Pas un mot n'est échangé.

Juste une émotion intense pleine de Lumière intérieure.

Un échange parfait qui ne se traduit pas en mots. Qui se ressent, tout simplement.

 

Puis :

"Tu sais, je veux mourir maintenant. Je n'ai plus rien.

- Sofia, vous avez toute la richesse de votre vie. Voyez tous les obstacles que vous avez surmonté avec courage pendant et après la guerre. Vous vous êtes intégré dans un pays qui n'était pas le vôtre. Vous avez un vie digne faite de respect réciproque. L'Amour que vous avez donné à vos proches et que vous avez reçu est partout avec vous.

-Tu as raison. Mais aujourd'hui, j'espère mourir vite et "proprement"! Je n'attends plus rien!"

Elle est morte deux mois plus tard après une chute dans l’escalier de la Maison de Retraite où elle n’aurait jamais voulu aller.

 

Pour moi, elle n'a jamais été une vieille femme à l’Esprit dérangé, mais un Etre Humain à part entière qui criait sa souffrance et était prêt à recevoir un réconfort naturel et inconditionnel. Sa démence ne l’a pas empêchée de recevoir et de ressentir toute l’importance « vitale » au sens le plus spirituel du mot, de cet échange . Une partie d’elle-même était apaisée et elle a pu aller avec plus de force vers l’inéluctable.

Cet instant précieux était gravé dans son subconscient avec autant de force que dans son conscient.

Et, ce n’est pas une Sofia qui s'est jeté dans mes bras, mais des dizaines, hommes ou femmes. De façon toujours différente, unique ! ! ! De façon toujours aussi riche, puissante et si belle!

 

Quand le mental n'est plus structuré, il reste la puissance du Coeur, intacte!

L'enfant intérieur qui a souffert de manques pour diverses bonnes raisons est sensible à la gentillesse qui laisse libre d'exister.

Tout est alors dans le ressenti.

Combien de fois ai-je caressé une main, une joue!

Combien de fois alors, ces personnes se sont blotties contre moi.

Un petit bisou sur la joue et un "Que ça fait du bien!!!", puis un sourire, la joie qui revient et l'envie de participer aux activités au lieu de se prostrer dans un coin!

 

Une fois, c'est un Résident qui, ayant besoin de secours pour les gestes quotidiens me dit :

"Vous êtes comme une maman! Pourquoi?

- Parce que j'Aime ce que je fais. Parce que j'Aime vous aider lorsque vous voulez bien que je vous aide. Nous le faisons tous pour vous tous. Nous vous Aimons tous avec chacun vos particularités. C'est facile car vous nous Aimez aussi, n'est-ce-pas?

- Oh! Oui! Vous êtes la Maman de tous alors?

- Si vous voulez. Mais c'est juste pour vous permettre d'être bien et de continuer à faire ce que vous aimez dans le plus grand confort possible.

- Oui! Je sais!(appuyé) Merci!"

Et cet homme qui ne parle jamais, non content d'avoir échangé activement dans ce dialogue, les larmes aux yeux de belle émotion, se serre contre moi.

Pendant plusieurs jours, il a été calme et ses traits étaient détendus. Il prenait plaisir à écouter de la musique. Ses pas étaient plus assurés. Une forme de bonheur dans "l'Ici et Maintenant"!

 

 

Tout le monde peut en faire autant!

 

Mme C., ancienne commerçante très sociable, toujours prête à rendre service, pleine de tendresse et de compréhension pour autrui, a une insuffisance cardiaque tellement importante, qu’elle ne peut subvenir à ses besoins quotidiens qu’avec un inconfort grandissant et, non sans danger . Elle envisage donc avec courage de tout abandonner de son passé matériel pour aller en Maison de Retraite.

Tout va bien jusqu’au jour où elle réalise vraiment qu’elle perd tout. Elle se sent alors parfaitement inutile et veut mourir.

Vous entrez dans sa chambre et la trouvez en larmes. Vous essayez de lui montrer toute sa richesse de vie, emmenée par son heureux caractère. Oui, d’accord, mais . . . renouveau de pleurs. Vous lui dites qu’avec sa sociabilité, elle va se faire de nouveaux amis et qu’elle embellira leurs jours par sa gentillesse et sa bonne humeur naturelles. Rien à faire. Plus rien à faire ? Plus rien à dire ? Oh ! Si !

Soudain, un flash :

«  Vous rendez-vous compte de ce que votre gentillesse et votre compréhension nous apportent, à nous, soignants ? Vous rendez-vous compte que des gens comme vous nous donnent le courage de supporter tout ce qui est difficile dans notre métier ? Et, . . . vous n’êtes pas si nombreux que cela à nous rendre autant de chaleur et de bonté ! ! ! »

Non ! Elle ne savait pas qu’elle pouvait apporter tout cela ! Elle ne savait pas que le cadeau de vie que nous voulions lui faire, elle pouvait nous le rendre aussi !

De ce jour, elle a retrouvé sa joie de vivre, qui continue à rayonner autour d’elle jour après jour, pour tous.

 

Des flashs de ce genre, tout le monde en a.

Il suffit de capturer l’éclair de pensée qui le donne et y mêler l’intuition et le savoir faire qui font le reste ! Encore un des trésors de l’Inconditionnel ! ! !

Comprendre et ressentir ce que l’on peut apporter nous transforme petit à petit.