Huile et amour du cheval!

Créativité et liberté!

Séchage avant finitions en peinture acrylique.

Déroulé sur la page correspondante.

Des débuts prometteurs!

Sagesse Chinoise

Pour que "tout tourne rond" arrêtons de "tourner en rond"!!!

« L’œil reflète l’Ame »

« L’œil est le messager du Cœur » 

« On entend avec les oreilles. On écoute avec le Cœur »

" Rien n'est supérieur au Coeur"

"Un Coeur calme attire le calme des Coeurs"

"Le seul vrai pouvoir vient du Coeur"

Lao Tseu dit : « Le Cœur de l’Homme, aux premiers moments de son existence est dans le calme le plus absolu. Il est exempt de tout désir et c’est en cet état que le Ciel le forme. Bientôt, les objets extérieurs agissent sur lui et y produisent divers mouvements. Ce sont les désirs, qui s’ajoutent à sa nature première. L’Homme, en présence des objets extérieurs, a la faculté ou le désir de les connaître. Lorsqu’il les connaît, il éprouve des sentiments d’attraction pour les uns ou de répulsion pour les autres. S’il ne maîtrise pas ses sentiments, il se laisse entraîner vers les choses extérieures et devient incapable de rentrer en lui-même et de régler les mouvements de son Cœur. Il perd les bonnes dispositions qu’il a reçues du Ciel. »

Sagesse de France

« On ne voit bien qu’avec le Cœur. L’essentiel est invisible » A. de Saint Exupéry

Sagesse Amérindienne

Les Indiens Lakota d'Amérique du Nord disent

"Mitakuyé Oyasin" pour "Tout est relié"

Les chevaux ! Quelle passion!

Ils ont tant et tant à donner lorsqu'ils sont respectés par l'Homme !

Combien de fois des amis pleins de peurs se sont laissé "apprivoiser" par ces peluches vivantes.

"Pourquoi tu as peur, dis ! Regarde comme je suis mignon! D'ailleurs, je te papouille la joue! C'est doux non?!!!"

Voilà un des exemples de que nous pouvons ressentir et visualiser lorsque nous sommes à la recherche de Qui Nous Sommes vraiment, pourquoi, comment, etc. .

Chacun bien sûr a sa vision des choses, car, étant chacun unique dans notre personnalité, nous ressentons, voyons, comprenons de façon unique!

La vraie richesse de l'Homme n'est-elle pas aussi dans son individualité !?!

Vous trouverez sur cette page

Instinct de survie

Les organes et viscères du corps humain, base trop souvent inconnue

Multi dimension du cerveau humain

Le 3ième ventricule cérébral ou "cave du Brahmane"

Le système nerveux autonome

Les différents "corps" reliés au corps physique et leur relation avec les chakras

Instinct de survie

Dans le monde occidental, beaucoup d'entre nous utilisent leur corps naturellement sans se poser de question.

Si nous suivons notre instinct basique ce peut être une bonne chose.

Cependant, les tentations de la nourriture commerciale, toute prête et rapide à ingérer, le besoin de compenser par de la douceur les émotions stressantes et les pensées obsessionnelles,  transforment notre instinct naturel en besoins artificiels.

Le manque de "quelque chose" nous pousse sans trop de distinction à assouvir nos désirs de compensation.

Notre instinct n'est plus lié à notre intuition. Il développe une fausse idée de survie à tout prix qui le pousse au n'importe quoi n'importe comment! 

Nous en sommes arrivés à ingérer de la nourriture pleine de conservateurs, d'hormones, d'antibiotiques, de pesticides, d'herbicides, d'engrais chimiques et de pleins d'autres substances "poison". Certains compensent même par des addictions.

Nous avons ainsi empoisonné l'eau de la planète : nappes phréatiques, sources, torrents, rivières, fleuves et océans ainsi que l'air, sans parler de la terre et des milliards de débris dans les hautes sphères de l'atmosphère terrestre.

Nous ne sommes pas conscients de notre responsabilité individuelle dans tout cela : nous n'avons plus le temps de réfléchir vu la vitesse à laquelle nous vivons désormais pour un "toujours plus" qui ne nous satisfait même pas... .

Nous nous accrochons de toutes nos forces à un quotidien qui va nous amener à des loisirs si attendus que nous pensons que la liberté vient d'eux seuls!

Et, nous souhaitons toujours "plus", toujours "autre chose", pour assouvir nous ne savons plus trop quoi.

En fait nous utilisons notre énergie de vie à "brûler la chandelle par les deux bouts"! Pour nous, nos enfants et la planète!

Prendre conscience que notre corps est relié à la sécrétion hormonale qui gère tous les systèmes anatonomo-physiologiques du corps et que cette sécrétion est aussi reliée à nos émotions entretenues par nos pensées, est une étape très importante dans notre vie.

 

De nombreuses civilisations, dont beaucoup ont disparu aujourd'hui, nous ont laissé de nombreuses sagesses, éparses un peu partout sur la Terre.

Même si les guerres et les dissensions religieuses et raciales existent encore sur la Terre,  l'évolution, en marche depuis plusieurs milliards d'années, nous permet aujourd'hui d'accepter d'unir ces connaissances précieuses, en toute complémentarité.

Ce qui nous en empêche encore: l'ego dont nous verrons l'importante tant dans notre évolution que dans nos élans involutifs vers une souffrance immense faite de conflits, d'impression de solitude et tant d'autres sources de mal-être.

 

 Evidemment, vous ne trouverez pas tout sur ce site. Il est une source de réflexion que vous complèterez à volonté tant par votre ressenti et vos expérimentations que par les nombreux témoignages qui existent partout.

Nous souhaitons juste que votre curiosité soit si éveillée qu'elle devienne insatiable, jusqu'à retrouver en vous votre réel potentiel!

Nous ignorons notre pouvoir intérieur, pour la plupart d'entre nous.

Normal: une légende dit qu'il est caché tout au fond de notre cœur!

L'ego nous dit: le cœur est faible!

La sagesse universelle nous dit : le cœur est invincible!

L'humanité a conquis le droit de retrouver l'invincibilité du pouvoir du cœur!

Les organes et viscères du corps humain, base trop souvent inconnue

Un bon atlas donnera les détails sur chaque appareil: locomoteur, respiratoire, urinaire, de reproduction, circulatoire et lymphatique, hormonal, système nerveux, système digestif d'assimilation et d'élimination.

Ici, nous retiendrons les généralités qui nous permettent de faire les liens entre plusieurs cultures dont :

 - la Médecine Traditionnelle Chinoise, ou MTC, observe  les relations entre l'Homme, les lois de la Terre et de l'Univers. Cela se traduit par de multiples liens entre les organes et viscères qui s'aident dans leur énergie vitale, la décuplent ou la freinent ainsi qu'entre les organes, les saisons, les émotions, le spirituel, les points d'acupuncture et leurs méridiens énergétiques, le Yi King, ceci pour un minimum de liens et de compréhension. Cette science expérimentale est immense et débouche sur des milliers et des milliers de  solutions.

- les plexus qui font partie de nos système ortho et parasympathique, sont associés aux chakras de la culture indo-tibétaine. Quand nous rapprochons cette sagesse de la MTC, que de trésors!!!

- la sagesse des lettres hébraïques et de l'Arbre de Vie nous ramène à celle de la Fleur de Vie,

- etc.

Multidimension du cerveau humain

Notre cerveau possède deux hémisphères. Chacun a une spécialité précise. Nous n’aborderons que les généralités qui nous aident à mieux comprendre le sens de la Vie pour nous libérer de nos souffrances. Disons que ces deux hémisphères correspondent aux deux faces de Janus !

  

Le côté souriant, ou « lumière », met notre recherche de la compréhension de la Vie, au service du Cœur. Nous développons ainsi une subtilité de conscience appelée intuition.  Elle nous connecte à une vérité ultime, connaissance impalpable et plus réelle que le « réel » !!!

 

Cette intelligence universelle et évolutive a une éthique naturelle non influencée par les pensées et les sentiments égoïstes : elle est inconditionnelle, pure, incorruptible, confiante en une énergie incommensurable, sensible à la voix de l’Esprit Saint.

 

Ce type d’expérimentation augmente les qualités de nos cinq sens et les résultats se traduisent par des expansions de conscience explorant des vibrations plus subtiles que celles que nos cinq sens « ordinaires » nous font découvrir habituellement.

 

Cependant, cette face de Janus est très dérangeante pour ceux qui nient les valeurs du cœur profond, les considérant comme des « faiblesses », par la vision limitée de l’ego.

 

 

 

L’autre face de Janus, la face grimaçante, inconsciente, aime l’expérimentation dans la matière par la matière, de l’ego par l’ego.

 

Son pragmatisme coupé de « l’intelligence du cœur », donne un intellectualisme stérile et rigide. Cela nous amène dans les extrêmes de la domination ou de la soumission : en laissant place à l’ego, sans aucune conscience, nous nions notre véritable Nature faite de Paix et d’Amour naturel et respectueux, de connaissance universelle et de conscience vibratoire.

 

Nous nous sentons démunis, seuls contre l’adversité, « abandonnés du Ciel ». Ainsi, nous nous sentons obligés de créer par nous-mêmes, sans modèle d’éthique du cœur, et, selon ce que nous croyons fermement, côté dominé comme côté dominant : « La loi du plus fort est toujours la meilleure ». Nous sentant coupables de ne pas avoir la force de faire autrement, soit consciemment pour le pire qui nous saute aux yeux, soit quelque part en nous dans nos soumissions sans courage ou nos dominations incontrôlables, nous nous inclinons devant la « punition par le destin ou par la souffrance ».

 

De même ne nous sentant pas égaux dans notre origine commune, nous développons le racisme, le sectarisme et autant de pensées destructrices ou d’autoprotection, par peur d’être « attaqués ».

 

Constatant un jour les effets vibratoires des émotions générées ainsi, nous comprenons comment elles « polluent » notre cerveau droit, la face riante de Janus. Nous pouvons donc « défaire » le discordant en augmentant nos vibrations consciemment. Ainsi, le cerveau gauche, au service de la face grimaçante de Janus, va retrouver les réelles potentialités de ce pourquoi il a été créé.

 

Ce type d’apprentissage de la vie met certes la planète en danger, et, la vie des gens aussi.

 

Pour « savoir » ce qu’est la Vie, l’humain a besoin de chercher à la détruire de toutes les manières possibles pour trouver des « preuves » comme Saint Thomas, ou, pour démonter les preuves trouvées par autrui, en les niant! Là encore, bienvenue cher ego !!!

 

Malgré tout cela, le cerveau gauche, a fait faire de grands pas à la connaissance concrète de la matière et pour la matière. Sans le vouloir, il en revient à retrouver la perfection du divin par intuition, là où il a semé la panique par son inconscience !

 

Hé bien les temps sont mûrs pour que l’intuition et la preuve des « Saints Thomas qui ne croient que ce qu’ils voient » osent se regarder face à face !

 

L’Humanité est prête, pour la grande majorité, à unir son cerveau droit global et intuitif, sa « face souriante », son Soi subtil, au cerveau gauche analytique, sa « face ancienne ».

 

Le cerveau droit trouve que le Un, le Grand Tout, est plus grand que le deux de la division. C’est lui qui active le pouvoir de méditation, de visualisation clairvoyante, l’expansion de conscience dont toute une gamme de révélations intuitives incontournables comme, aussi, les idées des génies scientifiques, mathématiques, musicaux, etc..

Le cerveau gauche, lui, a besoin de preuves et de comprendre comment « 1+1 =2 » pour mieux nous adapter au monde terrestre et mettre le monde en équations ou en notes de musique par exemple.

Le 3ième ventricule cérébral ou "cave du Brahmane"

 

Fixons maintenant notre attention sur une zone particulière du cerveau: le troisième ventricule, aussi nommé poétiquement  « cave du Brahmane », siège important de l’éveil de conscience.

 

Il est nécessaire de comprendre l’utilité de ce siège de glandes endocrines essentielles (épiphyse, hypophyse et hypothalamus) dans la fabrication d’hormones qui gèrent presque entièrement notre corps.

 

Elles sont stimulées par la physiologie corporelle de base, par nos pensées et nos émotions et, donc, très sensible aux créations de l’ego. De plus, elles sont reliées à trois chakras essentiels pour le bon fonctionnement des autres chakras. Chaque autre chakra étant relié, en outre, aux plexus émanant du système nerveux autonome.

               Les interactions entre ces trois glandes endocrines cruciales, sont très subtiles.

 

Le fait que leur fonctionnement soit influencé par les émotions va améliorer ou inhiber leur fonctionnement coopératif et complémentaire et celui de tous les chakras.

 

Nous n’avons pas cité sciemment tous les noms des hormones sécrétées par l’hypophyse, l’épiphyse ou  l’hypothalamus ni les détails organiques des conséquences de ces sécrétions. Un bon livre d’anatomophysiologie donnera les explications recherchées. 

De cet équilibre dépend donc la Vie.

Gardons précieusement ces schémas en mémoire. Les liens entre les émotions, les chakras, les maladies, …, les glandes sécrétant les hormones et les systèmes ortho et parasympatiques du  système nerveux autonome que nous verrons après, ne manqueront pas de se faire.

Le système nerveux autonome

 Ce système autonome forme des plexus dont un des plus connus par le nom est le plexus solaire. Ils sont reliés aux glandes endocrines sécrétant les hormones, et, aux chakras décrits par la sagesse indo-tibétaine comme des grands centres d’énergie corporelle.

Le tout est soumis aux émotions et aux pensées.

Liens entre plexus, chakras et glandes endocrines

 

 Les pensées et les émotions générées par l’individu vont agir en magnifiant ou en perturbant ces vibrations subtiles, selon sa soumission aux lois universelles ou égotiques.

 

A l’avant du corps,  les chakras irradient leur « fleurs », symbolisées par des fleurs de lotus  avec un nombre de pétales pairs et de plus en plus nombreux du chakra racine au chakra coronal.

 

Les « fleurs » des chakras racine, sacré, ombilical, du cœur et de la gorge sont des centres de sensation et sont liées à l’énergie Yin, tellurique et magnétique terrestre. A l’arrière, le reflet en miroir des fleurs des chakras de l’avant est appelé : « racine » du chakra et est reliée à l’énergie Yang électronique et cosmique de l’univers. Les « racines » des quatre chakras cités ici représentent les centres de la volonté.

 

Le chakra occipital est plutôt une porte de la conscience reliée à 12 points d’acupuncture clé, sur méridiens et hors méridiens. L’ego en ferme les portes.

 

Les chakras coronal, frontal et occipital représentent les centres de l’esprit, soumis ou non soumis à l’ego.

 

Chaque pétale des « fleurs » contient un capital qualité à développer par nous-même.

 

Lorsque nous en avons développé la moitié, l’autre moitié nous est révélée naturellement et spontanément.

 

Le chakra de la rate est plutôt représenté par une spirale au centre de la fleur. Il agit avec ses qualités propres sur chacun des autres chakras. Il est le seul à être transversal. Sa « racine » est au niveau du foie. Ce chakra est très relié aux créations de l’ego et donc, à la loi de cause à effet.

A un autre niveau, le chakra sacré, nourrit aussi tous les autres chakras énergétiquement.

Les différents "corps" reliés au corps physique et leur relation avec les chakras

 

Notre corps physique émet des vibrations de plus en plus subtiles en fonction de la densité de ses éléments. Chaque densité est alliée à un corps à l’énergie de plus en plus élevée et éthérée selon les fonctions qu’il nous offre et selon le ou les chakras auquel il est associé.

 

Le fonctionnement purement physique reste dans le domaine de nos perceptions terrestres ordinaires.

 

Les émotions nous ne pouvons ni les toucher avec nos mains ni les soupeser. Nous sommes déjà dans la gamme au-delà de l’ultraviolet et l’infrarouge, des ultrasons et des infrasons : du réel qui semble irréel.

 

Il en est de même pour nos pensées, nos intentions et donc pour le fonctionnement de notre esprit : nous ne savons pas vraiment d’où viennent nos pensées et nos intentions et pourtant elles créent le monde dans lequel nous vivons ou nous nous débattons !

 

Le corps physique, très dense, est relié au chakra dit « racine », au plexus du coccyx et au règne minéral, par le squelette qui lui donne sa base, sa solidité.

 

Puis, le système corporel qui permet à nos organes de fonctionner sans que nous ayons besoin d’intervenir est assimilé au règne végétal : influx nerveux, circulation sanguine et lymphatique, respiration, transformation des aliments en substances assimilables par les cellules, élimination subtile, ….

 

Le corps subtil associé est nommé corps éthérique ou corps énérgétique. Il est relié au plexus sacral et au chakra sacré. Il nourrit en énergie Yin tous les autres chakras, les méridiens et leurs points d’acupuncture. Par extension, les organes et viscères du corps physique dépendent des méridiens du corps éthérique. (Le yin représente l’énergie subtile qui « nourrit » les organes pleins : rein, rate, poumons, cœurs, foie. Ils la thésaurisent comme les batteries d’un véhicule contiennent l’énergie pour le faire avancer. Le Yang représente l’énergie diffusée, l’énergie qui « booste », comme la chaleur du soleil, par exemple qui permet aux plantes d’assimiler les nutriments  yin de la terre, pour leur croissance.)

 

Les émotions ont un corps pour elles : le corps émotionnel ou corps astral relié au plexus solaire et au chakra ombilical ou chakra solaire. Le règne animal y est associé. A nous d’apprivoiser le tigre enragé, l’étalon rétif, le bélier fonçant tête baissé, le regard perçant de l’aigle, l’intelligence et la joie du dauphin, etc..

 

Le cœur rayonne le corps christique, lors de l’éveil de conscience. Il sert de lien entre l’énergie du Ciel et l’énergie de la Terre. La fleur de lotus qui symbolise le cœur comprend 12 pétales d’or, lorsque l’éveil de conscience est maintenu et développé. Nous retrouvons cette fleur au centre de la fleur à 1000 pétales du chakra coronal ! Le coeur est relié au chakra cardiaque et au plexus du même nom. Il est associé au règne humain. Il est bien plus que cela !

 

Les pensées forment le corps mental relié au plexus du pharynx et au chakra de la gorge, ainsi qu’au chakra de la rate sur certains plans, tant pour l’intelligence subtile que pour le « tourner en rond » des rancoeurs. Le mental est servi par le verbe issu de la pensée. Lorsque le verbe est coupé des valeurs du cœur, nous avons l’ego et tout son chapelet de créations illusoires. Les rancoeurs aident bien !

 

Le corps spirituel, le plus subtil au niveau vibratoire, est relié :

 

  • Au chakra de la rate qui nourrit tous les chakras en conscience spirituelle issue des lois universelles de la Terre. De plus, le chakra de la rate détient la connaissance de la loi de cause à effet. Et, il est lié à l’hypothalamus !

  • Au chakra frontal ou du 3ième œil par la conscience de l’Ame Universelle qui se dévoile à l’Etre éveillé. Ce chakra est relié à l’hypophyse et au plexus carotidien.

  • Au chakra coronal et donc à l’épiphyse ainsi qu’au cortex cérébral. Le chakra coronal est le récepteur des lois de l’Univers, qu’il transmet au cerveau, émetteur/récepteur de plus ou moins bonne qualité selon que l’ego brouille les ondes ou non !

Au chakra transpersonnel, qui se révèle à l’Etre qui éveille sa conscience et dissout volontairement son ego. Ce chakra est le siège de la Flamme Violette sacrée de Transmutation et de Liberté, de la perle bleue de la guérison totale holistique (guérison de chacun de nos corps subtils et denses) et le siège de la conscience de la géométrie sacrée qui active le nombre d’or de l’immortalité de l’Ame.

 

La « colonne du vide » est appelée Xu Li en MTC. Cette colonne parcourt le trajet du système nerveux autonome vu schéma 4, le long de la colonne vertébrale. Xu Li sert de lien entre chaque chakra de haut en bas, de bas en haut en vertical, et en horizontal avec le chakra de la rate.

 

Elle sert de passage à la « montée de kundalini », cette énergie vitale immatérielle qui se déploie lors de l’éveil de conscience, de chakra en chakra.

 

C’est lorsqu’elle est vide de toute création égotique que la colonne de Lumière, Xu Li, laisse passer librement les énergies harmonieuses cosmotelluriques électromagnétiques, Yang/Yin, etc..

 

En effet, sa perméabilité dépend entièrement de notre choix de retour à la conscience de « Qui et Ce que Nous Sommes Vraiment, selon la version la plus élevée de notre Etre ».